Recueil du Penant

1) Informations sur la revue

  • 1891-1933La Tribune des colonies & des protectorats. Journal de Jurisprudence, de Doctrine et de Législation Coloniales.
  • 1934-1950: Recueil général de Jurisprudence, de Doctrine et de Législation coloniales et maritimes.
  • 1951-1957: Recueil général de Jurisprudence, de Doctrine et de Législation d’Outre-mer.
  • 1958-1960: Recueil Penant. Doctrine-Jurisprudence- Législation d’Outre-mer.
  • 1961-… : Revue de droit des pays d’Afrique.

Parue pour la première fois en juin 1891.

 En 1891, sous le haut patronage de M. le Sous-secrétaire de l’Etat des Colonies. Dès l’avril 1894, publiée sous le haut patronage du Ministère des Colonies. A partir de la deuxième moitié des année Trente, sous le patronage de l’Institut colonial français et du Ministère des Colonies et des Gouvernement généraux de l’Afrique Occidentale Française de Madagascar et de l’Indochine. A partir de 1945, sous le patronage du Ministère des Colonies et des Gouvernements généraux de l’Afrique Occidentale Française, de Madagascar et de l’Indochine ; dans les année 1980, Ediéna, 17, rue Thiers, 73110 Le Vésinet.

Publication mensuel.

Publication trimestrielle à partir de 1958.

Siège de l’administration et de la rédaction : 15, rue Monsigny, Paris. Ensuite (1895), 114, rue de Provence, Paris. Ensuite, 33, Chaussée d’Antin, Paris. A partir de 1940, 36, Rue Denfert-Rochereau-Boulogne sur Seine. A partir de 1950, Editions de l’Union Française, 3 Rue Blaise-Desgoffe, Paris. A partir de 1958, Librairie Sirey, 22, Rue Soufflot, Paris. A partir de 1961, La Documentation Africaine, 57 Avenue d’Iéna, Paris ; Rédaction : recueil Penant, 2, rue de Montpensier, Paris.

Revue adressée en particuliers aux magistrats et aux fonctionnaires exerçant en colonie (La Rédaction, Notre programme, 1 (1891), pp. 1-2).

Si comme il est souligné par le directeur même du Recueil, les études doctrinales s’intensifient à partir de 1958, lorsque le Recueil fait « peau nouveau » (P.F. Godinec, Note au lecteur, Janv.-Févr. 1958, n. 655-656).

De 1981 à 1957, structurée en trois parties :

  1. « Jurisprudence » (Cour suprême, Cours et Tribunaux de la métropole et Cours et Tribunaux français jugeant aux colonies) ;
  2. « Doctrine ». Ensuite, « Doctrine et économie politique coloniale »  ;
  3. « Documents législatifs et administratifs ».

De 1958 à 1960, quatre parties :

  1. « Doctrine » ;
  2. « Jurisprudence » : A. Jurisprudence administrative ; B. Jurisprudence civile ; C. Jurisprudence pénale ; D. Jurisprudence sociale.
  3. « Législation » ;
  4. « Bibliographie ».

De 1961 à … :

  1. « Doctrine » ;
  2. « Jurisprudence » ;
  3. « Chroniques » ;
  4. « Bibliographie » ;
  5. « Organigramme des institutions judiciaires et biographies »

 

Le Recueil n’a pas paru pendant la deuxième guerre (de 1941 à mai 1945).

2) Fondateur, direction et collaborateurs

Directeurs :

  • 1891-1932 : Delphin Penant, fondateur du Recueil. Ancien notaire ; vice-président de la Société Africaine de France ; délégué élu de Nossi-Bé au Conseil supérieure des colonies.
  • 1933-1950 : Maurice Penant.
  • 1950-1957 : J. De Soto.
  • 1958-1960 : P.F. Godinec.
  • 1961-1964 : Claude Gourbeyre (à partir de 1962, avec Jean Peter).
  • 1965-… : Jean Peter

Secrétaires de la Rédaction:

  • De Villedieu, Docteur en Droit, Avocat à la Cour d’Appel de Paris (novembre 1899-avril 1902).
  • Coutard, Docteur en Droit, Avocat à la Cour d’Appel de Paris (juillet 1900-Mars 1901).
  • Leboucq, Docteur en Droit, Rédacteur au Ministère de la Justice (Mai 1902).
  • Penant, Avocat à la Cour d’Appel de Paris (Janvier 1911-1933).
  • Captier (Janvier 1934-1940).
  • Lavigne (1947-1950).
  • Martin Kirsch (1961-…).

Au départ, indication des principaux collaborateurs, ensuite du « Comité consultatif ».

De la fin de 1962, le « Comité de rédaction » se compose d’un Président, d’une Commission  et des Membres.

Dès 1971, la Commission disparaît.