Outils

NAKALA et NAKALONA 

Nakala : https://www.nakala.fr/

Un service mis en place par HUMA-NUM
pour déposer, documenter et diffuser les données de la recherche.

NAKALA permet à des équipes de recherche, qui en font la demande, de déposer leurs données numériques (fichiers texte, son, image, vidéo) dans un entrepôt sécurisé qui assure à la fois l’accessibilité aux données et leur citabilité dans le temps.

Les technologies mises en oeuvre permettent notamment de rendre interopérables les métadonnées, c’est-à-dire la possibilité de pouvoir les connecter à d’autres entrepôts existants, et de les rendre moissonnables par des services spécialisés comme ISIDORE.

NAKALA s’inscrit dans un dispositif cohérent de services mis en place par la TGIR Huma-Num pour faciliter l’accès, le signalement, la conservation et l’archivage à long terme des données numériques de la recherche en SHS.

Nakalona : https://www.nakalona.fr/

NAKALONA, un pack de logiciels associant Omeka et NAKALA mise en oeuvre par la TGIR Huma-Num

Huma-Num, la très grande infrastructure des humanités numériques, propose « NAKALONA » : un pack de deux logiciels associant le système de gestion de documents numériques Omeka (développé par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media, de la George Mason University, Virginie, USA) et le service NAKALA développé par Huma-Num. NAKALONA associe la puissance d’Omeka en matière d’édition et de gestion de collections de documents numériques en utilisant la puissance et la stabilité du service NAKALA.

Fonctionnant « au-dessus » de NAKALA, NAKALONA vous permet de gérer l’ajout, la description, l’organisation de vos documents (en collection ou corpus) et leur synchronisation avec NAKALA et ce depuis l’interface de gestion d’Omeka. Facilitant ainsi l’éditorialisation de vos collections, corpus, fonds d’archives de documents, NAKALONA est compatible et optimisé pour le signalement de vos documents dans ISIDORE. Avec ce pack, la TGIR Huma-Num, qui offre déjà plusieurs services pour le traitement des documents et données de la recherche en SHS, offre une chaine intégrale dans la gestion des données, du traitement numérique à la diffusion contrôlée sur le web.

NAKALONA vous permet de déposer vos documents dans NAKALA, de les documenter (métadonnées), de les récupérer en vue de créer des corpus éditoriaux et des expositions sur le web, de les organiser suivant vos besoins afin de les signaler dans les grands moteurs de recherche scientifique dont ISIDORE (mais aussi Gallica, Europeana, …).

Ce pack est entièrement géré et administré par l’équipe de la TGIR Huma-Num sur ses propres serveurs. Il est proposé uniquement en mode « logiciel en tant que service » (Software As A Service ou SAAS) sur la plateforme nakalona.fr.

NAKALONA est gratuit.

MILINDEX

Mise en ligne d’un outil de recherche pour historiens qui vient d’être réalisé par le bureau Recherche du CDEF à l’Ecole militaire. À l’origine du projet, j’en ai assuré sa mise en œuvre durant ces trois dernières années et cela m’a permis, au-delà de la création de l’outil, de former une cinquantaine d’étudiants à la construction et à l’utilisation
des bases de données dans un cadre historique.
En terme de recherche, le résultat est très intéressant comme vous pourrez le découvrir par vous-même. L’outil s’adresse essentiellement à des chercheurs qui s’intéressent au fait militaire et à tous ses corollaires, bien trop vastes pour être énumérés ici. Mais naturellement, il est question de guerre, de paix, de commandement, d’ordre, de recrutement, l’opérations extérieures et évidemment de questions coloniales.

Le lien :
http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/

dans la partie droite de la page d’accueil.

1 – Cliquez sur « Accéder à la base de données »

2 – Entrez les mots de passe *milindex* (pour user name) et
*recherche*(pour password) et cliquez sur « login » (ne pas utiliser
la touche
« Entrée » du clavier)

3 – Sur la page de recherche (Reports), cliquez par exemple du
Milindex-titre et commencez votre recherche par un mot clé (ex : guerre ou
armée ou blessé ou troupe ou paix, etc.) avant de cliquer sur « login ». Si
vous voulez chercher par le nom d’auteur, indiquez le nom de famille avant
le prénom.

Fruit d’une collaboration de trois années entre le bureau Recherche du Centre de Doctrine d’Emploi des Forces (CDEF), le Centre de Documentation de l’Ecole militaire (CDEM) et l’Université, la base de données MILINDEX vous permet d’accéder aux sommaires de périodiques militaires des IIIe, IVeet Ve Républiques ainsi que certains périodiques en langue anglaise.

MILINDEX ne donne pas accès au document lui-même. Il donne simplement la référence d’un article c’est-à-dire le nom de son auteur, le titre exact de l’article et l’ensemble des éléments scientifiques (date, tomaison, pages)
qui permettent de le repérer correctement en bibliothèque.

À ce jour, près de trente revues ont été référencées, d’autres suivront. Parmi les plus importantes, vous trouverez les revues d’arme de la IIIe République : la Revue d’artillerie (1872-1939), la Revue de cavalerie, la Revue d’infanterie (1887-1939), la Revue du service de l’Intendance militaire* (1888-1959), la Revue militaire du génie (1887-1959) ; la
Revue militaire générale (1907-1973) ; le Journal des Sciences militaires (1825-1914) ; la Revue militaire de l’étranger (1872-1899) et sa suite la Revue militaire des armées étrangères* (1899-1914) ; le Spectateur militaire (1826-1914) ; la Revue des Troupes coloniales (1902-1939).

Des périodiques plus proprement historiques tels que la Revue historique des armées, la fameuse RHA, figurent également sur ce site ainsi que la Revue d’histoire de la Guerre mondiale* (1923-1939), les Cahiers du Centre d’Études d’Histoire de la Défense (1996-2008), 14-18, le magazine de la Grande Guerre (2011-2012), de même quelques grandes revues intellectuelles de la IIIe République, intégralement dépouillées : Revue des Sciences Politiques (1911-1936), La Revue Politique et Parlementaire (1894-1971).

Enfin, sur des questions plus contemporaines, des périodiques en langue anglaise, plus récents ont également été référencés : Comparative Strategy, European Security ; An International Journal ; Comtemporary Security Police ; Conflict, Security & Development ; International Security ; Mediterranean Quarterly, A Journal of Global Issues ; Strategic Studies,Quarterly Journal of the Institute of Strategic Studies Islamabad, etc.

MILINDEX regroupe à ce jour près de 80 000 références scientifiques d’articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *